Share Button

Chaque année dans tous les établissements scolaires, des milliers d’élèves valident leur Brevet Informatique et Internet (B2I), ce diplôme entérine leurs compétences techniques relatives à l’utilisation d’un ordinateur. L’Education nationale propose cette formation aux TIC à tous les élèves scolarisés, quelque soit leur niveau scolaire. Alors comment sont validés ces brevets ?


 

Une structure commune à tous les niveaux

Plusieurs compétences sont évaluées et réparties selon cinq domaines communs à tous les niveaux scolaires :

  • Domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail. Il s’agit d’évaluer la maîtrise de l’environnement informatique des élèves et de tester l’utilisation de ces outils.
  • Domaine 2 : adopter une attitude responsable. Grace à cette catégorie, l’élève apprend à intégrer les règles qui régissent les TIC, notamment lorsqu’il s’agit de publier un contenu.
  • Domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données. L’élève apprend à ce stade à créer et modifier un document numérique.
  • Domaine 4 : s’informer, se documenter. Cette catégorie tend à cerner si l’élève sait chercher, lire et concevoir un document numérique.
  • Domaine 5 : communiquer, échanger. Et avec ce dernier item, l’élève apprend à gérer les différents outils de communication numérique permettant des échanges instantanés ou différés.

Voici le tableau détaillant les différentes étapes du B2I afin d’accéder à tous les items selon la maturité de l’élève. Les enseignants peuvent utiliser ces différentes catégories pour évaluer leurs classes cependant cela dépend aussi du matériel technique disponible dans leurs établissements.

L’apprentissage du Net adapté au programme scolaire

La particularité de ce brevet réside dans son intégration aux différents échelons du programme. En effet, lorsque les internautes commencent à intégrer les mécanismes de la lecture et de l’écriture, le B2I propose aux jeunes écoliers des épreuves où ils doivent démarrer un logiciel et savoir utiliser la souris et le clavier. Puis lorsque l’internaute est un collégien, il doit savoir utiliser et gérer les logiciels mis à sa disposition Et enfin, au lycée, l’adolescent doit être en mesure d’être autonome dans l’usage des services et des outils informatiques et Web.

Comment valider son brevet ?

Le « B2i » n’est pas une nouvelle discipline comme la géographie ou les mathématiques. Il n’existe donc pas d’heures « d’enseignement du B2i », il s’agit d’intégrer l’outil informatique dans l’enseignement et de développer une certaine maîtrise de ces outils. On ne se prépare pas directement au B2I mais on valide tout au long de sa scolarité des acquis relatifs à ces technologies de communication. Les items peuvent donc être validés tout au long de la scolarité de l’élève de l’école primaire au lycée. Le chef d’établissement, le coordonnateur TIC ou un enseignant peut coordonner l’équipe de professeurs souhaitant s’impliquer dans la validation de compétences du B2i.