Share Button

Le 17 mars 2011, le TGI de Montpellier a condamné Google Inc. à retirer des résultats renvoyant vers une vidéo pornographique qui portait préjudice à une enseignante. Si un contenu inapproprié est associé à votre nom sur Internet, la CNIL vous explique comment faire valoir votre droit à l’oubli.

 


Comme nous vous l’indiquions dans un précédent article traitant du cyberlynchage, les enseignants sont potentiellement exposés aux insultes en ligne, « googler » leur nom régulièrement leur permet de mieux connaitre leur e-réputation. En cas de résultats inappropriés, la CNIL met à la disposition de tous un guide pour effacer ses empreintes digitales de la Toile.

Que faire pour effacer vos traces du Net ?
Dans un premier temps, pour demander la suppression du contenu, contactez le responsable du site afin qu’il vous supprime des résultats de référencement, pour trouver ses coordonnées, rendez-vous dans les mentions légales, obligatoirement disponibles sur le site. Afin de voir le contenu supprimé, vous devez justifier de son caractère nuisible à votre réputation. La CNIL met à votre disposition un modèle de courrier afin de faciliter votre démarche. Le webmestre dispose de deux mois pour vous répondre. En cas d’absence de réponse de sa part, voire de réponse insatisfaisante, vous pouvez déposer une plainte en ligne auprès de la CNIL.

Puis dans un second temps, vous devez effacer les informations du cache des moteurs de recherche. En effet, la suppression des contenus nuisibles n’empêchent pas leur présence dans les résultats des moteurs de recherches car ces derniers conservent temporairement une copie de toutes les pages visitées par leurs robots d’indexation. Ce temps de latence varie selon la notoriété du site et sa fréquence d’actualisation.

Nos recommandations

  • Tapez régulièrement votre nom sur différents moteur de recherche, de Bing à Google en passant par celui de Facebook, les résultats peuvent différer d’un moteur à l’autre.
  • N’hésitez pas à discuter avec vos élèves de leurs habitudes sur le Net. Certains d’entre eux ne sont peut-être pas sensibles aux notions d’e-réputation et de droit à l’oubli numérique.
  • Sachez que personne n’est indétectable sur le Web, nous laissons tous une empreinte digitale lorsque nous surfons. Cela vaut aussi pour vos détracteurs.