Share Button

Qui est Isabelle ? Mère de deux enfants de 3 et 6 ans, ex-journaliste hi-tech, ex-responsable de la communication, cette blogueuse a changé de vie et de métier grâce à son blog de maman. Cette maman technophile a accepté de répondre à nos questions malgré son planning surchargé.



Vos enfants surfent-ils ?

Mon fils a six ans et sait lire depuis un mois. Il lui est encore difficile d’utiliser Internet alors je surfe avec lui. Je reste avec lui tout le temps lorsqu’il est sur l’ordinateur surtout qu’il a encore besoin de moi pour utiliser le navigateur. D’ailleurs, il me demande de rechercher sur le Web dès qu’il a une question. Lorsque j’étais enfant, on regardait dans un dictionnaire ou dans un Quid, maintenant on demande à Internet qui donne une réponse immédiatement. C’est amusant de voir qu’il a ce réflexe dès qu’il veut avoir une réponse. Et puis, il adore les jeux en ligne et les dessins animés sur YouTube.

A ce propos, utilisez-vous un contrôle parental ?

Alors comme je suis toujours là quand mon fils est sur l’ordinateur, je n’en ai pas encore le besoin cependant j’ai en tête une anecdote assez frappante : pendant qu’il regardait un dessin animé sur YouTube, je l’ai laissé seul devant l’écran et je me suis absentée le temps de faire la vaisselle. Il m’a appelé au bout de cinq minutes car il  avait cliqué sur une vidéo au contenu inapproprié. C’est à ce moment que j’ai pris conscience de l’importance du contrôle parental et surtout, j’ai pris conscience des dangers du Web.

En tant que parent, qu’est-ce qui vous inquiète le plus sur le Web ?

En premier lieu, les contenus choquants que les enfants ne devraient pas voir : la violence, notamment. C’est vraiment anxiogène de savoir que de pareilles vidéos circulent aussi facilement sur des sites qui hébergent également des dessins animés destinés aux enfants. Et en second, lieu : la possibilité que mes enfants puissent être contactés par des inconnus. Pour l’instant, je ne m’en préoccupe pas car mes enfants ne savent pas encore écrire mais quand ils commenceront à discuter par messagerie instantanée, je prendrai les choses en main.

Et qu’est-ce qui vous rassure sur le Web ?

Le simple fait que nos enfants ont grandi avec le Web induit qu’ils seront certainement moins exposés à l’addiction puisqu’ils auront intégré l’usage d’Internet à leurs habitudes, alors ils auront plus de recul. Ce qui n’est absolument pas mon cas, je suis une accroc des nouvelles technologies : je suis connectée 24h sur 24, sur l’ordinateur ou sur l’Iphone. Et je pense que l’addiction est un vrai problème chez certains jeunes internautes comme vous le montriez sur votre blog mais cela dépend de l’éducation que l’on reçoit.

Selon notre étude, quel type de parents seriez-vous ?

Alors, je suis plus pédagogue car j’ai déjà un blog, j’écris sur le Web, je connais Internet et ses recoins par conséquent je sais qu’il y a des règles à respecter. Et ces règles, je me dois de les apprendre à mes enfants. La première est la parcimonie sinon on peut vite tomber dans l’addiction d’où le besoin de limitation dans le temps.

Avez-vous déjà été surprise par les capacités techniques de vos enfants ?

Ma fille de trois ans ne surfe pas mais elle sait se servir de l’Ipad ! Elle joue au jeu Puissance 4 grâce à l’application de l’Ipad, ça m’a simplement épatée qu’une enfant de trois ans puisse maitriser aussi rapidement l’interface d’un tel outil. Quant à mon fils de six ans, il commence à savoir écrire alors il a pris une décision très surprenante : chaque jour, il écrit une phrase sur un fichier. Il dit que c’est son roman et veut que je le publie sur mon blog quand il sera fini ! Ce qui m’épate c’est qu’il a déjà conscience de cette notion de partage. Ca ne m’étonnerait pas qu’à dix ans, il ouvre son propre blog. Alors il faut que je l’encadre correctement dès maintenant au sujet des règles du Net, par encadrer je ne veux pas dire « fliquer ». Il pourra bloguer tranquillement et j’aurai l’esprit tranquille car je lui aurai appris les bons gestes du Web.